Le regard

Le regard

 

Le regard vaut mille mots, il est le reflet de la personnalité. La zone du contour de l’œil et des paupières est particulièrement fragile, la peau est très fine, très vascularisée et pauvre en collagène, ce qui favorise l’apparition précoce des premiers signes du vieillissement.

 

Entre 20 et 30 ans, les paupières sont fermes et les rides sont peu visibles. Il faut veiller à hydrater correctement la peau afin de conserver sa fraîcheur le plus longtemps possible. Un traitement préventif par mésolift est indiqué pour une hydratation intense des cernes et pour prévenir au mieux l’apparition des premières rides.

 

 

Le vieillissement du regard

Entre 30 et 45 ans, certaines rides d’expression, comme la ride du lion (quand on fronce les sourcils) ou de la patte d’oie (autour des yeux quand on sourit), restent visibles même lorsque le visage est au repos. Ces rides finissent par trahir l’âge, voire même vieillir certains visages. On a recours alors à la toxine botulique (Botox) pour détendre ces muscles, adoucir et ouvrir le regard.

On peut également combler les fines rides persistantes avec de l’acide hyaluronique très fluide.

 

À partir de 45 ans, les rides sont de plus en en plus marquées et le relâchement des paupières supérieures s’accentue. Au niveau des paupières inférieures, il y a un excès de peau, souvent associé à des poches de graisse.

 

 

Le traitement du regard

Contre les cernes creux, une injection d’acide hyaluronique permet de combler le contour osseux de l’orbite. Délicate, cette technique consiste à diminuer l’aspect enfoncé du regard en injectant un acide hyaluronique fluide, par petites touches en très petite quantité de chaque côté du cerne creux.

 

Contre les cernes colorés, un peeling « spécial contour des yeux » permet d’éclaircir progressivement une hyperpigmentation péri-oculaire.

 

Les premiers signes de l’âge à apparaître sont souvent les fines pattes d’oie de chaque côté de l’œil. Les micro tractions répétées dues au clignement des yeux abîment les fibres d’élastine et de collagène du derme, ce qui provoque l’apparition des ridules. Un relâchement vient s’y ajouter suite au ralentissement cellulaire et à une perte de tonicité de la peau. Ce relâchement peut être traiter par de la radiofréquence afin de remettre en tension les tissus distendus.

Les avant – après

AUCUN COMMENTAIRE

QUESTIONS / RÉPONSES

css.php
Facebook
Instagram